lhomme-qui-nexistait-pasLéonid Miller est fasciné par le cinéma. Il se plait à jouer les spectateurs dans les grandes salles sombres et à observer la vie des personnages qui défile sur grand écran. Il aime la solitude et évite le contact avec les autres. Il est le genre d’individu que l’on ne remarque pas, que l’on trouve monotone… Jusqu’au jour où, en sortant du cinéma, il disparait ; il perd sa matérialité physique et devient invisible et inaudible. Il se met donc à errer dans les rues telle une âme en peine. Tout change lorsqu’il tombe sur la nouvelle star du cinéma français. Elle aussi est dans une mauvaise passe et Léonid décide comme il peut de la sauver…


Cet album déborde à la fois de détresse et de chaleur humaine. Léonid, notre personnage principal, est touchant par son caractère solitaire et taciturne. On voit au fil des planches sa flamme intérieure décroitre. La rencontre avec cette jolie comédienne, presque aussi perdue et « éteinte » que lui va lui donner l’envie de l’aider. En essayant de redonner gout à la vie à cette jeune femme, il va sans s’en rendre compte reprendre lui-même goût au contact humain. Le graphisme est très beau avec ses tons chauds, et la distinction entre Léonid et le reste des planches est très originale.


Un récit fascinant et poétique à ne pas manquer !

Claire.C

Scénario : Cyril Bonin
Dessin : Cyril Bonin
Editeur : Futuropolis
Date de parution : Mars 2012

Prix : 16